Visites guidées: Visitez les industries de votre secteur en livestreaming

3 types de contenus web qui convertissent

Ce qui amène du trafic sur votre site et même sur les pages des réseaux sociaux, c’est leur contenu. Vous convenez avec moi que vous n’irez pas vers une adresse s’il n’a rien qui porte votre intérêt. De même, pour attirer l’attention de vos clients potentiels vers votre site web, il vous faut leur fournir du contenu utile. Le contenu est la pièce maîtresse de votre communication sur internet

De façon générale, trois types de contenu attirent du trafic

1. Article de blog professionnel

Une entreprise qui blogue une à 2 fois par mois, à 73% de prospects en plus qu’une entreprise qui ne blogue pas. En effet, le blog vous permet de partager des articles instructifs avec votre cible. De façon générale, l’acheteur recherche la qualité. Le processus d’achat de bien commence aujourd’hui par la recherche d’information utile. Ainsi publier des articles sur des thèmes assez pertinents, révèle votre expertise dans le domaine et crée la confiance entre l’acheteur et vous.

Cependant il faut que vos contenus respectent certains critères pour accrocher. Je partage avec vous trois caractéristiques qui font un contenu web parfait.

  • La visibilité : 

C’est la caractéristique principale du parfait contenu. Qu’importe, la pertinence du thème, la qualité dans la rédaction, l’article est inutile si les bonnes personnes n’ont pas information de son existence.

La visibilité revient donc à le partager sur les réseaux sociaux, obtenir des liens sur d’autres sites ou blogs qui pointent vers votre article et surtout être bien référencé dans les moteurs de recherche.

La première chose à faire pour bien référencer un contenu sur les moteurs de recherche est de déterminer les bons mots clés sur lesquels vous positionner. La détermination du mot clé consiste à identifier les mots que vont utiliser vos cibles pour tomber sur votre contenu.

Après avoir déterminé les mots clés pertinents, vous devez les intégrer à votre contenu web.

Concrètement, vous devez les utilisez avec parcimonie dans votre texte et les intégrer aux balises suivantes :

  • La balise Title (le titre de votre page web)
  • La balise meta-description (c’est la description de votre page qui apparait dans les résultats des moteurs de recherche)
  • La balise Alt de vos images (c’est la description texte d’une image qui apparait quand l’image ne peux pas être chargée sur une page ou dans un e-mail par exemple).
  • La compréhensibilité: 

De même qu’il est important que vos contenus soient visibles par la cible, il est d’autant plus important que le lecteur puisse comprendre les terminologies employées. Pour ce fait, évitez de tomber dans l’extrême avec des mots techniques trop lourds. En effet certains spécialistes pensent que c’est en donnant l’impression que ce que nous faisons est compliqué que nous mériterons d’être payés cher. Détrompez-vous ! Si votre article est trop difficile à comprendre, les internautes repartiront aussi vite qu’ils sont venus.

Pensez donc à votre cible au moment de créer votre contenu web afin d’utiliser le langage et le format adaptés à leur niveau de connaissance et à leurs attentes. Pour cela il faut préalablement travailler votre persona marketing.

  • Engageant : 

Rappelez-vous : l’objectif de la création du contenu, c’est de gagner en visibilité sur internet et probablement gagner de nouveaux clients. Pour se faire, vous devez inciter le lecteur à l’action en ajoutant des boutons d’appel à l’action. C’est ainsi qu’il est recommandé d’introduire des liens vers votre page de vente. Pensez donc à saisir toutes les opportunités pour suggérer vos services aux lecteurs  et l’amener à passer à l’action.

2. Les Webinaires et live

Selon Wikipédia, le Webinaire ou encore webinar est un mot-valise associant les mots web et séminaire, créé pour désigner toutes les formes de réunions interactives de type séminaire faites via internet généralement dans un but de travail collaboratif ou d’enseignement à distance.

Le Webinaire dans notre cas, consiste à organiser des conférences ou des séminaires sur le web. Il s’agira d’inviter un ou plusieurs intervenants ayant une cote de popularité sur un thème dont ils sont spécialistes. Il permet de toucher potentiellement plus de monde et d’élargir son audience sur les différents canaux (réseaux sociaux) de diffusion avant et même après le webinaire. En effet la conférence peut être enregistrée et disponible plus tard pour un visionnement en différé.

Comment ça marche ? 

En fonction du nombre d’intervenant, la réalisation du webinaire, peut se faire sur différentes plateformes. Ainsi, s’il s’agit d’un seul intervenant, vous pourrez faire un simple direct Facebook en cliquant sur le bouton lancer un direct sur votre page Facebook professionnelle. Avec la caméra et le micro de votre ordinateur, smartphone ou tablette, vous réalisez le live Facebook. Cependant, dans le cas de plusieurs intervenants, il existe différentes plateformes conçues à cet effet. Nous pouvons citer entre autres Zoom, Microsoft Teams, Adobe Connect, Google Meet, Streamyard…

Chacune des plateformes présente de légères différentiations pour démarrer le webinaire mais de façon générale sont simple d’utilisation. Il suffit de créer un compte sur la plateforme et démarrer la conférence en suivant les instructions de la plateforme. Mais prenez le temps de partager la diffusion sur vos différents réseaux sociaux avant de démarrer la conférence.

De même que pour le live Facebook, vous pouvez utiliser la caméra et le micro de votre PC, smartphone ou votre tablette.

3. Les Images et vidéos

Mettez vos produits et services en valeur. Si vous souhaitez mettre en avant vos produits ou services, pensez à créer une publication photo ou vidéo. D’après Social Media Examiner, en 2016, 37% des marketeurs ont déclaré que le visuel était le type de contenu le plus performant et le plus important pour leur activité. En effet, ces dernières ont la capacité d’attirer rapidement l’attention de l’utilisateur lorsqu’il fait défiler son fil d’actualité. Pour preuve, selon une étude Hubspot, les photos et vidéos sur Facebook génèrent 53% de « j’aime » plus  que les publications classiques. Après avoir visionné une vidéo, 75% des personnes interagissent sur Facebook avec la marque qui l’a diffusée et 39% passent directement commande. Pourcentages considérables qui montrent combien la vidéo suscite de l’intérêt sur cette plateforme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Main Menu